Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Plasturgie
Dossiers > Sous-traitance & Services

CG.Tec Injection passe aux mains du groupe Dedienne Multiplasturgy

Publié le 13 novembre 2017 par Patrick RENARD
Source : CG.Tec Injection

Spécialiste européen de la fabrication de pièces en plastiques et composites hautes performances, Dedienne Multiplasturgy Group poursuit son développement avec l'acquisition de la société CG.Tec Injection, qui maîtrise le moulage de pièces pour le médical.

L’entreprise CG.Tec Injection (Frasne, 25) a été fondée en 1997 par Denis Chouffot et Alain Germain avec pour ambition de devenir les spécialistes du "petit, précis et technique". La société, qui vient de fêter ses 20 ans, compte à ce jour 47 employés répartis entre service d’industrialisation et fabrication des pièces par injection. Elle maîtrise l’injection de matières très techniques telles que le PEEK, PPS, LCP pour des domaines d’applications variés : automobile, électrique, fluidique ou encore médical. Son savoir-faire a été reconnu par l’obtention record de 3 microns d’or entre 2006 et 2014 sur le salon Micronora pour des réalisations microtechniques. La dernière en date concerne une plaque micro-fluidique, présentant des micro détails de 7 μm.

Plaque microfluidique présentant des micro-détails de 7 µm.

Outre son savoir-faire dans la fabrication de moules de précision et l’injection de pièces plastiques miniatures, CG.Tec (Frasne, 25) a su développer en interne une robotique 6 axes polyvalente conférant flexibilité pour des productions très variées associée à des contrôles optiques très poussés. L’expertise de l'entreprise est à la confluence de 2 facteurs : l’expérience acquise par les employés sur des projets hautement techniques et un niveau d’investissement soutenu en mécanique, injection, robotique et métrologie.

Quant à Dedienne Multiplasturgy Group (Saint-Aubin-sur-Gaillon, 27), il s'agit d'une ETI technologique innovante qui se positionne sur des marchés de niches en tant que transformateur multi-technologies de composites et de polymères à hautes performances. Le groupe s’appuie sur 6 pôles d’expertise : Usinage, Injection et Décoration, Thermoformage et Formage des composites thermoplastiques, Moules et Outillages, Traitement de surface et Métallisation et le pôle Produits Hyperfréquences et Compatibilité Electro Magnétique. Membre du 1er accélérateur ETI de Bpifrance, le groupe compte désormais 6 sites (Normandie, Ile de France, Pays de Loire, Franche Comté) dont deux implantations internationales (Roumanie et États-Unis) et propose des solutions globales au service de la conquête de nouveaux marchés, notamment celui de l’allégement par la substitution métal/plastique, à destination d’une clientèle diversifiée : automobile, aéronautique et défense, électronique, médical, transport, industrie, luxe.

« Nous sommes ravis de ce rapprochement entre deux entreprises qui ont des visions stratégiques convergentes. Il va nous permettre de mieux répondre aux besoins de nos clients tout en élargissant la base de notre clientèle française et internationale, et tout particulièrement dans le domaine de la micro-injection et dans l’injection de très haute précision. Quand nos équipes parlent en centièmes de mm, celles de CG.Tec parlent en microns. » déclare Pierre-Jean Leduc, Président de Dedienne Multiplasturgy Group.

Micropipette pour automate de laboratoire, avec embout de 0,2 mm.

Pour CG.Tec, ce rapprochement est un accélérateur de développement à l’égard des clients existants. Il favorisera également l’accès à de nouveaux marchés par le biais d’un réseau de clients élargi. La société, qui réalise déjà 2/3 de son chiffre d’affaire à l’export, est vouée à une internationalisation croissante avec la présence de représentants et sites de Dedienne à l’étranger. Le groupe mise sur la continuité de l’équipe CG.Tec pour relever ces défis. Denis Chouffot et Alain Germain conservent leurs postes de direction. Le groupe compte également sur la totalité du personnel en poste pour assurer son développement et notamment sur les activités micro-fluidiques où CG.Tec a mis au point des technologies uniques.

« Pour pérenniser CG.Tec, nous cherchions à adosser l’entreprise à une ETI technologique ayant une stratégie de croissance en France et à l’international. D’où ce rapprochement avec Dedienne qui va nous permettre d’accélérer notre développement, dont les activités d’injection en salle blanche pour le secteur médical ainsi que celles du micro-fluidique en Europe et aux USA, notamment en maximisant les synergies avec la filiale Met2Plastic de Dedienne basée à Chicago. » précise Alain Germain Co-fondateur et Directeur Technique et du Développement de CG.Tec.


www.cgtec.eu
www.dedienne.com

Mots-clés :

A lire aussi