Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Matériaux > Plastiques et silicones
Sous-traitance & Services > Traitement de surface

Revêtement nanométrique pour faire glisser les polymères

Publié le 22 janvier 2018 par Patrick RENARD
Source : Trelleborg

Trelleborg a mis au point un procédé qui permet de réaliser sur les joints d'étanchéité des revêtements de surface d'épaisseur nanométrique. Une innovation qui offre de nombreuses perspectives dans le domaine médical.

Grâce à un procédé innovant qu'il a récemment développé, le Suédois Trelleborg Sealing Solutions est en mesure de réaliser des revêtements de surface de quelques centaines de nanomètres, soit une épaisseur 10 à 50 fois plus mince que celle obtenue avec les techniques habituelles. Ce procédé, destiné aux joints et aux pièces de forme complexe en élastomères, réduit considérablement le coefficient de frottement et améliore nettement les propriétés de glissement. Il en résulte un assemblage plus aisé des systèmes d'étanchéité grâce à une isolation plus facile de chacun des joints, ainsi qu'une augmentation de leur qualité et de leur durée de vie. Autre avantage non négligeable : la résistance de ces revêtements de surface à la stérilisation par rayons gamma, à l'EtO et à la vapeur. Autant d'atouts précieux pour les industries de santé. D'autant plus que le procédé satisfait aux spécifications de la FDA et de la norme ISO 10993 quant aux aspects microbiologiques.

La bonne adhérence du substrat permet de conserver les propriétés élastiques des polymères. Ainsi les fissures microfines qui peuvent, par exemple, se former dans le revêtement lors de l'étirement du joint durant son montage se referment complètement.

Ce revêtement convient à de nombreux élastomères et thermoplastiques comme les EPDM ou les TPU mais aussi les silicones liquides (LSR). En outre, il est tellement mince qu'il ne masque pas la couleur de l'élastomère. Il reste ainsi possible de distinguer les pièces lorsqu'elles sont identifiées par des couleurs, même après la dépose du revêtement.

A voir sur les stands L13 et M18 de Pharmapack 2018.


www.tss.trelleborg.com

Mots-clés :

A lire aussi