Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Travail des métaux

Une huile d’arrosage haute pression pour gagner sur tous les tableaux

Publié le 05 septembre 2016 par Patrick RENARD
Source : Blaser Swisslube

Fabricant de pièces de mécanique de précision pour le médical, De Reu Décolletage a investi dans une huile d'arrosage haut de gamme de Blaser Swisslube. Une innovation qui a induit une plus-value globale, au-delà de la sécurité sanitaire des opérateurs.

Depuis 2012, De Reu Décolletage a investi dans l'acquisition de 6 centres multi axes (dont 2 centres d’usinage) avec le recrutement de 11 salariés. Dans l’atelier d'usinage de ce décolleteur du Pas de Calais, l’arrosage haute pression (H.P.) posait un véritable problème créant un environnement de brouillard malsain. La plupart du temps, le régleur supprimait la solution H.P. préférant arrêter la machine pour évacuer les copeaux filaires.

Son PDG Joffrey De Reu a fait appel à Hubert Smagghe, conseiller Blaser Swisslube, pour évaluer la situation. Selon ce dernier, « le problème rencontré avec l’huile entière minérale utilisée jusqu'à présent est à la fois classique et amplifié par des cycles longs d’arrosage. »

Hubert Smagghe a su prendre en compte la qualité de l’environnement et les exigences du marché médical en termes d'usinage. En proposant une huile entière avec un raffinage de classe GtL (Gas to Liquid), il a mis à disposition du décolleteur une technologie innovante qui s’adapte de façon optimisée à ses besoins. Référencée Blasomill GT 22, cette huile sans équivalent est absolument transparente pour offrir à l'opérateur une visibilité maximale sur son poste de travail. Cette pureté visuelle reflète ses qualités de résistance au stress et ses propriétés mécaniques pour maintenir un film protecteur sur l’arête de coupe avec un point d’éclair très élevé. En outre, l'odeur de cette huile est neutre, contrairement à la plupart des huiles entières.

La famille des huiles GT 15 et 22 développée au centre de recherche Blaser Swisslube est le résultat des travaux destinés à répondre aux exigences des nouvelles technologies d’usinage et des arrosages jusqu’à 300 bars, en très haute pression donc. Son pouvoir de dégazage élevé lui permet de conserver toutes ses qualités techniques lors d’usinages à haute pression sur le tour CN Evodeco 16/10 axes. Grâce à sa technologie de raffinage, elle génère un taux d’émission de brouillard et de fumée très réduit, améliorant de ce fait l’environnement de travail et la consommation d’huile en rajout.

Dès le remplissage des premières machines en huile Blasomill GT 22, les objectifs du décolleteur ont été atteints, constate le dirigeant : « Les opérateurs ne sont plus bridés par l’arrosage à haute pression. L’atmosphère dans l’atelier est assainie et la productivité réelle des machines a augmenté de plus de 10 % ! Côté longévité des outils, seules quelques plaquettes carbure ont été changées après une durée d’utilisation 2 fois supérieure à celle habituellement constatée. Et malgré l’arrosage haute pression, nous consommons 3 fois moins de lubrifiant que les années précédentes. »

Vigilant sur les coûts de fonctionnement, Joffrey De Reu n’a pas posé d’objection à l’achat d’un lubrifiant haut de gamme : « On a souvent tendance à cloisonner l’analyse des achats à partir du prix et on ne voit plus que l’arbre cache la forêt. Je constate la différence de comportement entre les régleurs qui sont dérangés dans leur travail et les mêmes personnes qui aujourd’hui se concentrent sereinement à une dizaine d’interventions par jour pour le réglage de nouvelles pièces. Je ne suis donc pas étonné de résultats qui s’additionnent pour réaliser une plus-value globale. Avec ce nouveau produit Blaser, nous améliorons la qualité sanitaire des opérateurs et nous élevons la qualité des pièces, leur état de surface ainsi que l’innocuité matière. Ceci est très important pour l’industrie médicale. »


www.blaser.com

Mots-clés :

A lire aussi