Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Travail des métaux

Des machines-outils « sur mesure »

Publié le 13 octobre 2017 par Patrick RENARD
Source : Realmeca

Spécialisé dans l'usinage de précision de pièces complexes de petite taille, Realmeca s'oriente aujourd'hui vers la réalisation de machines spécifiques, quitte à travailler sur des secteurs de niche et de la petite série.

Seul constructeur français de machines-outils encore présent sur le marché, le Meusien Realmeca fournit au secteur médical des centres d'usinage d'hyper précision, notamment la RM3-7. Cette machine, qui combine fraisage et tournage, permet de fabriquer des ensembles à géométrie complexe en un seul cycle. Realmeca se distingue de ses concurrents par sa capacité à réaliser de très petites pièces de 2 à 3 mm de diamètre, voire quelques dixièmes de mm seulement, avec des intervalles de tolérance de quelques microns.

Le constructeur a choisi aujourd'hui d'évoluer vers des machines  spécifiques qui répondent à un cahier des charges clients. C'est le cas pour Stryker, à qui Realmeca a livré plusieurs machines clé en main, prêtes à être intégrées dans le système de supervision de la production que le fabricant d'implants rachidiens a mis en place.

Realmeca est également distributeur sur le marché français des machines Spinner qui complètent avantageusement son offre pour des pièces de plus grandes dimensions, par exemple les prothèses de hanche.

L'entreprise compte 150 employés et réalise un CA annuel de 28 M€.

Les centres multi-fonctions sont en effet capables de fabriquer à la chaîne des pièces de diamètre et de forme différents sans temps mort. Ils sont auto-adaptatifs, c'est-à-dire dotés de capteurs qui leur permettent d'usiner chaque pièce en fonction de sa géométrie.

« Pour Stryker, nous avons intégré à nos machines des opérations connexes, notamment le montage de marqueurs dans les implants vertébraux. Nous sommes en mesure d'intégrer d'autres fonctions à nos centres d'usinage, par exemple de l'assemblage ou du contrôle, selon les besoins de nos clients », précise le directeur commercial de Realmeca, Jean-Baptiste Médot.

A noter que l'expérience de la société dans les environnements sensibles démontre aux fabricants de dispositifs médicaux son aptitude à adapter ses machines à un milieu confiné ou agressif et à gérer des protocoles de sécurité délicats.


www.realmeca.com

Mots-clés :

A lire aussi