Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Equipements de production & Techniques de fabrication > Emballage et conditionnement

Les films médicaux gagnent en légèreté

Publié le 02 novembre 2016 par Patrick RENARD
Source : DeviceMed/L. Jaffeux

Spécialiste des films médicaux thermoformables destinés au conditionnement en blisters stériles, Carolex Packaging a mis au point de nouveaux films PETG expansés qui offrent un gain de poids de 30 à 40 %.

Bénéficiant d'un agrément médical complet (USP classe 6), les films Carolight MDL X 60 de Carolex Packaging - filiale française du groupe Vitasheet - sont composés d'un cœur de mousse Eastalite copolyester et de couches externes en Eastar copolyester 6763 (PETG), des matériaux développés par Eastman Chemical.

Cette composition confère aux films Carolight MDL X 60 une très faible densité (0,75), associée à d'excellentes propriétés d’absorption des chocs. Résultat : un gain de poids de 30 à 40 % par rapport aux matières communément utilisées dans le conditionnement des dispositifs médicaux.

"Grâce à leur structure alvéolaire, ces films assurent une protection optimale des dispositifs médicaux sensibles, un clipsage précis et un maintien parfait des pièces", témoigne Terry Lucas, propriétaire et dirigeant de la société Phase 3 Plastics Ltd, spécialisée dans la conception et la réalisation d’emballages médicaux.

Autre avantage non négligeable, gage de sécurité pour les fabricants de kits de soin et pour les patients, la facilité de transformation des films Carolight MDL X 60 réduit le risque de contamination des plateaux par les particules fines générées dans les salles blanches lors de la découpe. Cette facilité de découpe et les propriétés mécaniques associées des films permettent également d’éviter les risques de casse et de perte de stérilité due à la perforation des poches stériles, comme on les rencontre sur les plateaux traditionnels réalisés par exemple en Polystyrène.

Enfin, ces films ne jaunissent pas à la stérilisation Gamma ou Beta et ne contiennent pas d'halogènes.


www.vitasheetgroup.com

Mots-clés :

A lire aussi