Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants > Moteurs et entrainements

Moteurs miniatures à courant continu

Publié le 15 février 2017 par Patrick RENARD
Source : Faulhaber

Le fabricant suisse Faulhaber étend sa gamme de moteurs SR avec quatre nouveaux modèles à courant continu, sous la référence 1016...SR, plus compacts et équipés de balais de commutation en métal précieux.

Ces nouveaux moteurs se distinguent par leurs tensions nominales de 3, 6, 9 et 12 V. En service permanent, le modèle fonctionnant à 3 V atteint un couple relativement élevé de 0,92 mNm pour une longueur de seulement 16 mm, un diamètre de 10 mm et un poids de 6,5 g.

Selon les modèles, le rendement est de 74 à 76 %, la vitesse à vide de 12700 à 14100 min-1 et le couple de démarrage de 2,08 à 2,32 mNm. Avec 5953 min-1/mNm pour une tension nominale de 3 V, la courbe caractéristique Δn/ΔM (vitesse/couple) présente une pente particulièrement faible, permettant ainsi une transition très douce en cas de changement de charge.

Parmi les autres points forts de ces nouveaux modèles, on relève une faible consommation électrique, une grande efficacité énergétique ainsi qu'un bruit et des vibrations réduits. Il s'agit donc d'un entraînement adapté aux applications de petites dimensions et aux exigences particulièrement élevées, telles que les outils de précision, les appareils optiques ou les prothèses actives.

À l'instar des autres moteurs de la gamme SR, les micromoteurs C.C. 1016…SR peuvent également être combinés à un large éventail de réducteurs (10/1, 12/3, 12/4 et 12/5) proposés par le constructeur. Avec un réducteur planétaire 12/4 par exemple, ils sont capables d'atteindre un couple de 300 mNm. Pour les applications nécessitant un positionnement de haute précision, des réducteurs à étages sans jeu angulaire sont disponibles comme alternative compacte. Ceux-ci permettent de réduire les jeux, voire de les éliminer complètement.

Pour une commande ultra-précise de l'entraînement, les modèles 1016...SR peuvent être associés à des codeurs optiques et magnétiques avec une résolution allant jusqu'à 256 impulsions par tour de l'arbre moteur.

Pour constituer une solution complète, il est aussi possible d'associer ces micromoteurs à de nombreuses électroniques de commande : du contrôleur de vitesse miniaturisé SC 1801 jusqu'au contrôleur de mouvement MC 3002.


www.faulhaber.fr

Mots-clés :

A lire aussi