Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Composants > Electronique/optique

Capteurs de pression différentielle à partir de 0,25 mbar

Publié le 08 avril 2017 par Patrick RENARD
Source : First Sensor

L'Allemand First Sensor présente une nouvelle version de ses capteurs de faible pression différentielle, basés sur le débit. Celle-ci se distingue par une technologie innovante qui permet de réduire de plusieurs ordres de grandeur le flux à travers le capteur, par comparaison aux capteurs basés sur le débit traditionnels.

First Sensor développe et produit des capteurs, des circuits électroniques, des modules et des systèmes complexes sur mesure pour un nombre croissant d’applications dans le médical. L'entreprise propose une nouvelle série (LMI) de capteurs de pression différentielle qui se compose de modèles pour collecteurs ultraplats alimentés en 3 V, qui offrent des plages de mesure à partir d'une valeur limite de 25 Pa (0,25 mbar) et un signal de sortie bus I²C. Ces composants sont basés sur la mesure thermique d'un micro-débit au sein de la puce en silicium du capteur.

Grâce à une sensibilité, une précision, une stabilité de l'offset et une longévité élevées, les capteurs de la série LMI sont particulièrement adaptés à la mesure de débit de l'air et des gaz par pression différentielle dans le cadre d'un système de Bypass. Pour les applications fonctionnant sur batteries, un mode d'économie d'énergie est disponible, pour une consommation de courant minimale en veille.

La technologie innovante des micro-débits de First Sensor permet de réduire de plusieurs ordres de grandeur le flux à travers le capteur, par rapport aux capteurs basés sur le débit traditionnels. Grâce à la miniaturisation extrême du canal d'écoulement, ces nouveaux capteurs offrent une résistance élevée à la poussière et à l'humidité et permettent l'utilisation de longs flexibles de raccordement et de filtres sans aucune incidence sur l'exactitude de la mesure calibrée.

Les applications typiques incluent les respirateurs artificiels, les appareils d'anesthésie, les appareils de traitement de l'apnée du sommeil (CPAP), les spiromètres et les concentrateurs d'oxygène.

A voir sur le stand DE7 d'Intermeditech 2017.


www.first-sensor.com/fr

Mots-clés :

A lire aussi