Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Sous-traitance & Services > Impression 3D
Actualités de la profession > Vie des entreprises

Fabrication additive en sous-traitance dans le canton de Vaud

Publié le 21 août 2017 par Patrick RENARD
Source : AddiPole
Technologie de fusion sélective par laser du fabricant Trumpf, proposée par AddiPole.

Le Technopôle de Saint-Croix s'enrichit d'une nouvelle structure, AddiPole, dont l'objectif est de travailler sous mandat pour le compte d'entreprises, en s’appuyant sur les compétences du site suisse en matière de fabrication additive.

La HEIG-VD (Haute école d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud), le CPNV (Centre professionnel du Nord vaudois) et l'ETVJ (École technique de la vallée de Joux) se sont associés pour créer AddiPole, qui sera inauguré le 29 septembre 2017.

Cette structure proposera un service intégré destiné à l’industrie sous forme de One Stop Shop : un guichet unique de formation et de sous-traitance, basé sur l’ensemble des technologies et des compétences permettant la fabrication additive de composants et de systèmes fonctionnels et finis, prêts à l’usage. A ces services sont associés des conseils stratégiques, financiers et marketing sur mesure pour réaliser le transfert de technologie dans les entreprises et maximiser le potentiel de succès commercial.

Les technologies de fabrication additive intéressent notamment les industriels du dispositif médical qui pourront confier des mandats industriels ou de recherche appliquée à AddiPole. Ces mandats pourront s'étendre jusqu’à la phase de fabrication d'un prototype ou d'un exemplaire unique. Le soin est laissé aux acteurs présents sur le marché de gérer les phases de production des pièces en séries. Divers procédés de fabrication additive sont disponibles, dont deux techniques d'impression de polymères et une technique d'impression métallique.

AddiPole s’est construit avec l'objectif d’évoluer avec le tissu d’acteurs régionaux, en gardant toujours une longueur d’avance sur la connaissance et le potentiel d’application de ces nouvelles technologies afin que les retombées locales soient le plus bénéfiques possible. A moyen terme, la nouvelle structure et ses partenaires, dont les instituts Comatec et IDE de la HEIG-VD, offriront toute la chaine de formation, depuis celle des apprentis, techniciens ES, ingénieurs HES ou EPF (propositions de thèses) jusqu’à la formation continue des professionnels, créant ainsi une chaîne complète de grande valeur pour l’industrie régionale.


www.technopole1450.ch

Mots-clés :

A lire aussi