Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Actualités de la profession

Evolution positive et chiffres en hausse

Publié le 10 décembre 2013 par Evelyne Gisselbrecht
Source : (Source : Devicemed / JF Pillonel)

L’édition 2013 du salon Compamed qui s’est tenue à Düsseldorf en marge de Medica, a permis d’établir de nouveaux records. La plateforme internationale du marché des sous-traitants en technologies médicales a accueilli 681 exposants en provenance de 37 pays et près de 17'000 visiteurs.

Les innovations dans les technologies médicales représentent d'énormes exigences en matière de recherche et de développement. Les objectifs ne peuvent donc souvent être atteints que par l'alliance de compétences multiples. Ce constat a été une fois de plus mis en évidence lors du salon Compamed 2013. Les exposants des halls 8a et 8b du parc des expositions de Düsseldorf ont proposé une richesse de solutions technologiques et de services destinés à l'industrie médicale : nouveaux matériaux, composants, produits intermédiaires, emballages ainsi que microsystèmes complexes et nanotechnologie.

Un fruit de la collaboration interdisciplinaire

Un exemple de l'évolution de l'approche interdisciplinaire dans le domaine des dispositifs médicaux est l'oreille biofeedback composite. Elle est le fruit du travail d'un groupe d’institutions, d’universités et de PME, dans le but d'améliorer le traitement des patients souffrant de douleurs. « Il s'agit d'un capteur tellement petit qu'il tient dans l’oreille. Il mesure les fonctions vitales dans le canal auditif externe », explique le Dr Olaf Brodersen du CiS Forschungsinstitut für Mikrosensorik und Photovoltaik GmbH à Erfurt. Ce périphérique miniaturisé mesure par pulsoxymétrie les signes vitaux comme les rythmes cardiaque et respiratoire. Le procédé sert à la détermination non invasive de la saturation artérielle en oxygène par mesure de l'absorption et de la réfraction de lumière, cette mesure étant rendue possible par transillumination des tissus cutanés. Grâce à ce capteur, il est possible de mesurer les tensions ressenties par un individu. Si le patient est soumis à un stress, un programme de biofeedback individuel est lancé jusqu'à ce que la personne se sente à nouveau mieux. L'ensemble du processus est contrôlé par une application sur smartphone. Binder Electronics s’est chargé de la miniaturisation et de la fabrication des composants électroniques pour le pilotage et l'évaluation des capteurs. Le design du circuit imprimé a été conçu en 3D en tenant compte de la forme de la coque à appliquer derrière l’oreille, aucun boîtier adapté n’étant disponible sur le marché. Ce «tranquilisant auditif» devrait permettre de réduire l’utilisation d'analgésiques.

Devicemed-Award à Compamed : Les trois produits primés

Cette distinction a été décernée pour la deuxième année consécutive. Pour pouvoir concourir, les entreprises devaient exposer à Compamed 2013 et proposer un produit développé depuis 2012. Les produits primés devaient avoir fait l'objet de travaux de développement récents ou d'améliorations conséquentes. La sélection s'est effectuée selon trois critères: le degré d’innovation technique, l’aspect économique ainsi que le design et la convivialité.

Le gagnant dans la catégorie des matériaux est la société allemande CeramTec avec son Perlucor céramique transparent. Il s’agit un matériau céramique de grande pureté avec un degré de transparence de plus de 80 %. Il peut être utilisé là où le verre conventionnel atteint ses limites.

La société suisse Awaiba a remporté le prix dans la catégorie électronique pour sa caméra miniature stéréo Nan-Eye. Il s’agit d’une caméra stéréo 3D modulaire dont les dimensions (2,2 x 1,4 x 1 mm) permettent, par exemple, son utilisation dans des endoscopes de moins de 3 mm de diamètre, pour de l'imagerie 3D.

Dans la catégorie des composants OEM, c’est la boîte à outils microfluidique de Chip Shop GmbH qui a été distinguée. Cette boîte à outils est constituée de modules fonctionnels normalisés microfluidiques destinés à être utilisés en début de développement. Ces modules permettent la mise en œuvre rapide des études de faisabilité ou le développement complet des tests. C’est seulement après la réussite des tests qu’un développement personnalisé peut avoir lieu, ce qui permet de réduire le risque.

Le prochain salon Compamed se déroulera du 12 au 14 novembre 2014 à Düsseldorf.

Contact : Messe Düsseldorf GmbH, D-40001 Düsseldorf, www.compamed.de

Mots-clés :

A lire aussi