Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Evénements

Innov’inMed : 700 participants pour une première édition réussie

Publié le 28 novembre 2017 par Patrick RENARD
Source : MCO Congrès

Événement dédié à l’innovation dans le domaine des sciences de la vie et de la santé, Innov’inMed a rassemblé 700 participants, 60 partenaires et 121 conférenciers, pour sa première édition qui a eu lieu les 27 et 28 octobre à Marseille.

Rassemblement et mise en relation des acteurs qui font l’Open Innovation et produisent l’innovation en santé et sciences de la vie, présentation de projets de start-ups et échanges entre porteurs de projet et financeurs : Innov’inMed se veut un tremplin pour le développement de projets innovants en santé. A l’occasion de sa première édition, l'événement organisé par MCO Congrès a rassemblé un vaste écosystème de décideurs, chercheurs académiques et privés, dirigeants de laboratoires de recherche et de groupes industriels, institutions, médias et start-ups... Le bilan fait état de 700 participants, dont 30 % hors région PACA, 60 partenaires et 121 conférenciers.

Le programme se composait de :

  • 12 ateliers techniques sur la protection de projet, la création et le développement d'entreprise, et la recherche de financement,
  • 13 sessions en e-santé, depuis l’invention jusqu’à l’appropriation par les patients, la prévention des cyber-attaques, et la réalité de la santé connectée,
  • 1 symposium et 1 hackathon sur le thème de l'intelligence artificielle, en partenariat avec ON[e]Life,
  • une convention d’affaires BtoB (co-organisée par la CCI Marseille Provence, Eurobiomed, Inter pro santé, CCI Nice Côte d’Azur, CCI International Paca avec un soutien de Business France), qui s'est soldée par 600 rendez-vous organisés entre 100 entreprises et 55 acheteurs.

Des trophées sont venus récompenser les meilleures innovations et porteurs de projet les plus prometteurs. 70 dossiers participants, provenant de la France entière, se sont traduits par 34 pitchs de start-ups jugés par un jury incluant 15 représentants de fonds d’investissement.

Le prix "Accelerate" était ouvert aux porteurs de projets collaboratifs R&D, qui ont développé une innovation basée sur un socle scientifique ou technologique et qui disposent d’une preuve de concept. Il concernait les professionnels à la recherche de partenaires ou des investisseurs pour des lancements de projet.

Antoine Jeannin, a reçu le premier prix pour la société Boarding Ring (Ollioules), spécialisée dans les systèmes anti-cinétose. En créant un horizon artificiel dans le champ visuel périphérique, les dispositifs brevetés Boarding Ring annulent le conflit sensoriel à l’origine du mal des transports.

Cédric Enguehard s'est vu attribuer le deuxième prix au nom de la société Dyameo (Limoges), qui conçoit des sondes d’aide au diagnostic de cellules cancéreuses in-vivo.

Le troisième prix a été attribué à Catherine Ronin de la société SiaMed’Xpress (Gardanne), spécialisée dans la glyco-ingénierie, qui propose une plate-forme technologique innovante pour produire des glycoprotéines hautement sialylées et sériques à des fins diagnostiques et thérapeutiques.

Le prix "Invest" était ouvert aux entreprises actrices de l’innovation en santé et sciences de la vie quel que soit leur stade de développement. Il concernait les professionnels à la recherche de financements complémentaires de niveau 1 ou 2.

Younes Lazrak a reçu le premier prix pour la société C4Diagnostics (Marseille). Diagnostiquer une maladie infectieuse chez un patient nécessite du temps et pose des problèmes de sensibilité. Si les micro-organismes en question étaient fuorescents ou très colorés, leur détection serait à la fois simplifiée et accélérée. C’est là que se situe la révolution apportée par C4Diagnostics.

Le deuxième prix a été décerné à Martin Langlade de la société Biosqual (Marseille) pour le développement d’analogues de la squalamine à usage clinique.

David Daude a été honoré du troisième prix pour la société Gene&GreenTK (Marseille) issue de la recherche académique et implantée dans l’IHU Méditerranée Infection de Marseille. Elle développe des enzymes provenant des sources d’eau chaude du Vésuve pour des applications dans les secteurs de l’environnement, la santé et la défense.

Enfin, le prix "e-Health" était ouvert aux entreprises actrices de l’innovation en e-santé au sens large. Il concernait les professionnels souhaitant présenter leurs innovations à des experts et à un public impliqué dans le développement numérique de la médecine et de la santé.

Maryne Cotty Eslous a reçu le premier prix pour la société Lucine (Bordeaux) avec une application personnalisée qui mesure, analyse et soulage la douleur.

Guerric Faure a été gratifié du deuxième prix pour la société Whoog (Sophia Antipolis) qui a développé une solution web et mobile qui révolutionne la gestion des remplacements de personnel de santé en proposant un changement de paradigme.

Julien Seitz a reçu le troisième prix pour la société Volta Medical (Marseille) qui développe des logiciels intelligents pour rendre l'expertise de rythmologie interventionnelle beaucoup plus accessible et permettre l’implémentation efficace des procédures opératoires qui en découle.

Une deuxième édition d'Innov'inMed est d'ores et déjà prévue à l'automne 2018.


innovinmed.com

Mots-clés :

A lire aussi