Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Conjoncture

Industrie Medtech : un bon bilan 2017 et des perspectives mitigées

Publié le 10 juillet 2018 par Patrick RENARD
Source : ConCeplus
L'indice LIMEDex est composé de trois indices sous-jacents.

Le CA du Top 100 des entreprises Medtech s'est accru de 6,3 % en 2017 et l’indice LIMEDex traduit des perspectives positives. On peut néanmoins s’attendre à ce que la réglementation et des problèmes d’inventaire nuisent à la croissance du bénéfice net des fabricants de DM.

L'indice LIMEDex est basé sur des enquêtes trimestrielles réalisées auprès de plus de 130 dirigeants du secteur Medtech travaillant dans des entreprises de toutes tailles (y compris des niches, des PME et de grandes multinationales) afin de déterminer leurs perspectives sur les indicateurs de performance clés (KPI).

Baromètre trimestriel du sentiment de l'industrie Medtech, l'indice LIMEDex est en hausse pour le sixième trimestre consécutif, pour atteindre un nouveau sommet de 13,3 points. C’est ce que révèle le 15ème rapport de ConCeplus, basé sur la dernière enquête effectuée par le consultant suisse auprès de leaders du secteur. Ces derniers prévoient une augmentation moyenne du chiffre d'affaires de +4,1 % pour les 12 prochains mois. 90 % des répondants partagent ces perspectives positives et il apparait qu’actuellement, l’industrie du DM fonctionne à plein régime avec des carnets de commandes bien remplis.

Comme on peut le voir sur l’illustration principale, deux des trois sous-indices du LIMEDex se sont améliorés, à savoir l'accès aux marchés (+1,0 point), qui concerne la performance commerciale, et les perspectives financières (+0,4 point), mais les attentes sont à la baisse en matière de performances opérationnelles (-0,8 point). C’est la première fois que ce sous-indice baisse depuis le 3ème trimestre 2016.

La réglementation redevient le principal défi à relever.

La réglementation en tête des défis à relever

“Les dirigeants que nous avons interrogés prévoient un environnement macroéconomique mondial favorable et de nouvelles opportunités de marché en Chine, en Afrique et en Inde, » commente Beatus Hofrichter, fondateur de ConCeplus. « Mais on relève deux défis opérationnels qui devraient avoir un impact négatif sur la croissance du résultat net au cours des 12 à 24 prochains mois. Il s’agit du déséquilibre entre les prises de commandes et les stocks, et de la réduction de la réserve de talents, en particulier pour faire face aux charges réglementaires imminentes. A cela s’ajoute la menace croissante que les changements géopolitiques font planer sur le climat des affaires, avec une tendance à la volatilité des marchés financiers. »

+6,3 % pour le Top 100 de l’industrie medtech

Ce 15ème LIMEDex inclut une analyse des résultats financiers publiés par les 100 premiers fabricants de DM (Global Top 100 Medtech). Cette analyse révèle un CA 2017 de 445 Md$ au niveau mondial, en croissance de 6,3 % . « Avec une croissance annuelle moyenne de 3,1 % enregistrée depuis 2013, la cohorte du Top 100 est sur la bonne voie pour dépasser le demi-milliard de dollars de ventes dans les trois à cinq prochaines années ", commente Beatus Hofrichter.

Ensemble, les 100 premières entreprises mondiales emploient 1,56 millions de personnes (-4,4 % par rapport à 2016). Les 20 premières entreprises atteignent un niveau de productivité (337000 $ par employé à temps plein) plus élevé que la moyenne de l'industrie (284300 $ par employé).

Industrie medtech : un optimisme qui ne se dément pas Les fusions-acquisitions toujours d'actualité

En 2017, les opérations de fusions-acquisitions ont représenté un volume de 10,3 Md$ pour ce qui est des montants divulgués. Certaines entreprises commencent à réaliser d'importantes cessions stratégiques (carve-outs), supérieures à 1 Md$.  Les fonds de capital-investissement et les consortiums chinois sont devenus des acheteurs actifs. "Nous nous attendons à ce que les fusions et acquisitions se poursuivent au même rythme.  Les acteurs historiques du DM et les nouveaux arrivants sur le marché ont un appétit certain pour les acquisitions stratégiques dans l’optique de développer leurs portefeuilles de produits avec un potentiel de croissance à moyen terme", souligne Beatus Hofrichter.


www.conceplus.ch

Mots-clés :

A lire aussi