Vous devez être connecté pour accèder à cette archive.

Se connecter
X
Dossiers > Actualités de la profession

Augmentation de capital de 10 millions d’euros

Publié le 28 mars 2013 par Evelyne Gisselbrecht
Source : (Source EyeTechCare)

EyeTechCare, qui développe pour le marché de l’ophtalmologie des dispositifs médicaux thérapeutiques non-invasifs basés sur l’utilisation des ultrasons, a bouclé un troisième tour de table d’un montant de 10 millions d’euros. Bernard Chauvin entre au capital, auprès des investisseurs historiques Omnes Capital et SHAM.

Depuis son tour précédent, réalisé en 2010, EyeTechCare a finalisé l’étude EyeMUST 1, qui a permis de tester le dispositif EyeOP1 sur une soixantaine de patients glaucomateux dans des centres en France. En mai 2011, EyeTechCare a obtenu le marquage CE, qui lui a permis de lancer les activités de marketing, de vente et de distribution nécessaires à la mise sur le marché d’EyeOP1. La commercialisation du dispositif en Europe a commencé progressivement depuis la fin de l’année 2012. Plusieurs contrats de distribution ont déjà été signés pour cette région. Sur le plan clinique, EyeTechCare a lancé au 2e trimestre 2012 l’étude EyeMUST 2, qui concerne une dizaine de centres internationaux et 120 patients.

L’avis des investiteurs

« Derrière l'apparente simplicité d'EyeOP1, il y a une idée, simple mais brillante : utiliser les ultrasons pour lutter contre le glaucome. Hormis des contraintes techniques complexes, remarquablement bien maîtrisées, il y a surtout la volonté d'une équipe qui veut accomplir son rêve et aider les patients », indique le Dr Bernard Chauvin, qui fera désormais partie du conseil d’administration de la société.. « Les résultats sont là, tout simplement. Un vrai progrès thérapeutique auquel je suis fier de m'associer, tant il correspond à ma vocation de médecin et d'entrepreneur. »

« Depuis le départ, nous avons été séduits par le positionnement d’EyeTechCare. L’arrivée de ce nouvel investisseur va permettre de soutenir sa croissance », ajoute Alexia Perouse, Co-responsable de l’activité Capital Risque chez Omnes Capital. « Les perspectives de développement de la société sont très encourageantes et l’équipe en place a toujours su respecter les échéances qu’elle s’était fixées. »

Les projets en cours

Avec les fonds levés, EyeTechCare prévoit de finaliser son étude internationale EyeMUST 2, dont les résultats seront publiés en 2014. La société va également pouvoir financer ses premières démarches réglementaires auprès de la FDA (Food and Drug Administration américaine). Elle compte déposer auprès de cet organisme une notification préalable à la mise sur le marché avant la fin de l’année 2013.

« Nous sommes très honorés de recevoir le soutien de M. Bernard Chauvin, qui est une référence incontestable dans le milieu de l’ophtalmologie », indique Fabrice Romano, le Directeur Général d’EyeTechCare. « C’est une vraie reconnaissance pour EyeTechCare et notre produit EyeOP1. Grâce à ces fonds, nous allons pouvoir consolider notre présence commerciale en Europe et préparer notre arrivée sur le marché américain. »

Le glaucome, qui se caractérise par une augmentation de la pression intraoculaire, est la deuxième cause de cécité mondiale. On ne dispose toujours pas de traitement à cent pour cent efficace et définitif. Environ 60 millions de personnes dans le monde sont atteintes de glaucome et l’on estime que 8,4 millions de personnes sont aveugles par suite d’un glaucome. Ces chiffres sont en constante augmentation en raison du vieillissement de la population et, d’ici 2020, on prévoit que 80 millions de personnes seront atteintes de glaucome, avec 11,2 millions de personnes qui auront perdu la vue à cause de cette pathologie.

Contact : EyeTechCare SA, F-69140 Rillieux-la-Pape, http://www.eyetechcare.com

Mots-clés :

A lire aussi