Vous devez être connecté pour accéder à cette archive.

Se connecter
X
Actualités de la profession > Associations professionnelles

Formation diplômante en métrologie des salles propres

Publié le 18 septembre 2015 par Patrick RENARD
Source : Aspec

Unique en France, ce stage de 5 jours organisé par l'Aspec a pour but de former les responsables de salles blanches à la métrologie associée à ces zones à atmosphère contrôlée. La prochaine session aura lieu du 7 au 11 décembre 2015.

L’utilisation des salles propres est devenue une pratique courante pour fabriquer des produits sensibles (puces électroniques, optique, médicaments stériles, dispositifs médicaux…) ou maîtriser le risque lié au patient (salles d’opération, stérilisation…). Outre le fait qu’elle est de plus en plus souvent imposée par les règlements ou les bonnes pratiques de fabrication, cette technologie laisse une place importante à la métrologie, qui est le moyen essentiel pour s’assurer que l’installation et tous ses composants fonctionnent correctement.

En France, l’Aspec (Association pour la Prévention et l’Étude de la Contamination) est l’association nationale qui regroupe les personnes concernées par les salles propres. Membre de l’ICCCS (International Confederation of Contamination Control Societies) et de sa filiale l’Iceb (International Cleanroom Education Board) dont l’objectif à terme est d’avoir les mêmes programmes de formation dans tous les pays, l’Aspec a mis en place un stage diplômant en métrologie pour les environnements maîtrisés.

Cette formation unique en France est accessible à partir de bac+2 et limitée à 15 stagiaires par promotion. Elle forme des intervenants capables de faire un examen métrologique des salles propres depuis le cahier des charges jusqu’au compte-rendu final. Parmi les 14 paramètres recensés dans la norme ISO 14644-3 (spécification des méthodes d'essai pour la classification de la propreté et la caractérisation des performances des salles propres), la formation insiste surtout sur les 9 d’entre eux qui correspondent aux indicateurs de la performance avérée de l’installation :

  • pression différentielle de l’air
  • vitesse de l’air
  • débits en conduite et en bouche de soufflage
  • écoulement unidirectionnel
  • température et humidité relative
  • comptage des particules en suspension dans l’air
  • recherche des fuites d’un caisson de filtration
  • biocontamination de l’air, des surfaces et du personnel
  • temps de récupération

Le cours se déroule sur cinq jours avec un examen le dernier jour. Il alterne les exposés oraux et les séances de travaux pratiques dont certains en salle propre.

Les diplômés des premières promotions (listés ici) viennent de secteurs d’activité variés, et le retour d’expérience dont ils font part est très positif.

Les prochaines sessions auront lieu du 7 au 11 décembre 2015, et en 2016 du 6 au 10 juin ou du 5 au 9 décembre.


Aspec, F-75013 Paris, www.aspec.fr

Mots-clés :

A lire aussi